Le Livre en papier • Découvrir Anseroeul de Philippe Duponcheel

publier-un-livre.com_1628-decouvrir-anseroeul
Découvrir Anseroeul
Catégorie : Histoire
En une cinquantaine de pages, le livre vous invite à parcourir quelques lieux connus ou moins connus d’un des villages qui composent l’entité de Mont-de-l’Enclus : Anseroeul.
Depuis la fusion des communes de 1977, Mont-de-l'Enclus est une des 581 communes de Belgique réunissant quatre anciens villages : Anseroeul, Amougies, Orroir et Russeignies.

Contrairement aux autres villages de l’entité, Anseroeul n’a jamais fait partie de la Flandre Orientale mais a toujours été situé en Région wallonne, dans la province de Hainaut. Anseroeul, séparé des trois autres villages enclusiens par une rivière, la Rhosnes, est de loin le village le plus rural et le plus étendu : 1280 ha sur les 2689 ha couverts par l’entité de Mont-de-l’Enclus.

Ce livre vous propose de vous y promener, dans l'espace et dans le temps. Bonne promenade
Prix : 20,00 €
Tous les prix incluent la TVA
L’histoire d’Anseroeul aurait été écrite vers 1900 par un érudit local, PJ Daumerie, mais son travail, s’il a été un jour publié, est aujourd’hui introuvable. La destruction de nombreux documents durant la guerre 40-45 ne permettra jamais hélas d’en produire l’équivalent.
Courageusement, Robert Delachapelle (1913-1993), secrétaire communal d’Anseroeul, a repris le flambeau. On lui doit deux ouvrages de référence : « Notes historiques sur le village d’Anseroeul » et un « Rapport » rédigé à l’occasion d’un concours entre villages en 1952.
Grâce à ces travaux, on apprend que le nom ANSEROEZ apparaît dès 877 et connaîtra différentes variantes (ANSENROET – OSSENROET etc) dont certaines font penser au nom d’un hameau encore existant aujourd’hui, Ocheroeulx, qui pourrait être le centre primitif de la formation du village. Tout le monde s’accorde pour voir dans le radical ROET ou ROEUL l’allusion à un défrichement ; quant à ANSER ou OSSEN, certains y voient un nom de personne, propriétaire des lieux, tandis que d’autres y décèlent un mot latin désignant une oie, ce qui ferait d’Anseroeul le défrichement des oies ou le défrichement d’Ossen.
C’est à l’époque mérovingienne que l’histoire d’Anseroeul se dessine, cette localité, comme de nombreuses autres dans les environs, faisant partie du fief d’Einde ou d’Inde lez Maestricht. De l’époque mérovingienne à la fin de l’Ancien Régime, la terre d’Anseroeul fut une possession très morcelée : outre la seigneurie dénommée comme la paroisse, on y trouve quantité de petites seigneuries et fiefs qui feront, au cours des siècles, l’objet de nombreux achats, ventes ou héritages … occasions de croiser des grands noms de la noblesse :
Gérard d’Alsace, dit de Roussillon, qualifié de « seigneur d’Anseroeul » vers 890, meurt sans héritier. Plus tard, le même titre est porté par le fameux Gilles de Chin (mort en 1137) qui tua le dragon qui désolait les environs de Mons. Louis II, comte de Blois et de Soissons, mort en 1372, donne la seigneurie d’Anseroeul à sa fille naturelle, Marie de Beaumont, épouse de Jacques de Berlaimont qui, dès lors, porte le titre de « seigneur d’Anseroeul » en 1417. Au remariage de ce dernier, les terres d’Anseroeul reviennent à Marie de Blois, épouse de Philippe d’Inchy, dont la fille vendit ce bien à Baudouin de Lannoy en 1479. La famille de Lannoy conserve les terres d’Anseroeul jusqu’en 1610, à la mort d’Yolande de Lannoy, épouse de Jacques de Croy [de la famille de Charles de Croy, commanditaire des célèbres Albums de Croy ou Croij]. A la mort de Jehan de Lannoy, on trouve qualifié « seigneur d’Anseroeul » Léon I de Maulde qui était déjà seigneur des Grand et Petit Carnois. En 1772, la famille de Maulde possède encore la seigneurie d’Anseroeul qui passe, par achat, aux de Gouy, dernière famille à posséder ces terres sous l’Ancien Régime.
Outre « la seigneurie de Gaillard » et « la seigneurie de le Courbe », on trouve aussi parmi les petites seigneuries et fiefs « la seigneurie de la Croix ou de Croix » qui passa par héritage aux de Bonnières puis, en 1612, à Jacques de Cunchy, seigneur des Grand et Petit Carnois par achat à Jacques de Maulde, et, ensuite à la famille des Princes de Nassau.
Contrairement aux autres villages de l’entité, Anseroeul n’a jamais fait partie de la Flandre Orientale mais a toujours été situé en Région wallonne, dans la province de Hainaut. Anseroeul, séparé des trois autres villages enclusiens par une rivière, la Rhosnes, est de loin le village le plus rural et le plus étendu : 1280 ha sur les 2689 ha couverts par l’entité de Mont-de-l’Enclus.
Si les anciens moulins à vent ont aujourd’hui complètement disparu de son paysage, la campagne anseroeuloise est toujours parsemée non seulement de nombreuses grosses fermes mais aussi de multiples petites chapelles ou calvaires, témoins de la vie spirituelle intense des habitants au siècle dernier.
Le centre du village a, dès le début du 19e siècle, accueilli un couvent-pensionnat qui a longtemps assuré la formation de nombreux jeunes, comme le fait encore aujourd’hui la seule école qui subsiste dans l’entité enclusienne et qui est résolument tournée vers l’avenir.
Autres paris sur l’avenir :
- depuis 2006, au centre du village, a été construit un « Atelier Rural », un bâtiment « industriel » très bien intégré dans le paysage rural du village qui abrite aujourd’hui une entreprise d’insertion reconnue par la Région wallonne qui emploie plus de 60 personnes, ce qui en fait le plus important employeur enclusien.
- deux fermes accueillent aujourd’hui des fermes pédagogiques, l’une pour des personnes en difficulté présentant une déficience mentale légère, l’autre pour des groupes ou des individus avec stages Nature, hippo-thérapie et même un festival folk.
- en 2018, une brasserie artisanale a démarré ses activités avec un produit phare : une bière dénommée « Kluiz » , en référence à la légende locale de l’ermite de l’Enclus (de Kluizenaar-Ermite van de Kluisberg/mont de l’Enclus).
Auteur : Philippe Duponcheel
Catégorie : Histoire
Format : A4 (21 x 29,7 cm)
Nombre de pages : 50
Couverture : Souple
Reliure : Dos carré collé, cousu au fil de lin
Finition : Brillant
ISBN : 978-2-8083-0905-9
« Retour au catalogue
Philippe Duponcheel Mon épouse, Françoise Vandenbussche, est issue d’une vieille famille d’Amougies alors que moi, je suis originaire de... Tous les ouvrages de cet auteur »
Partager :
Le Livre en Papier c'est aussi :
Paiement par carte
Le Livre en Papier vous permet de payer vos commandes par Bancontact, Visa et Master Card mais également par virement bancaire.
Expédition à l'international
Le Livre en Papier expédie vos commandes où que vous soyez via les services de Bpost.
Publier votre livre gratuitement !
Le Livre en Papier vous permet de publier un livre gratuitement, sans surprise, ni frais cachés. Cliquez ici pour plus d'informations