Le Livre en papier • Cérafin Itoua

Nouveautés :
publier-un-livre.com_643-les-inegalites-regionales-quel-modele-de-developpement-pour-faire-face-a-cet-ecosysteme-de-l-exclusion
Les inégalités régionales : Quel modèle de développement pour faire face à cet écosystème de l'exclusion ?
Dr. ELHAJRAOUI Les inégalités deviennent de plus en plus préoccupantes dans la majorité des économies et freinent désormais, leur développement économique et social. Au...
publier-un-livre.com_642-la-convocation
La convocation
Bernard Drouot La convocation est le roman de la naissance d'un chef d'oeuvre de la peinture flamande, le retable de l'agneau mystique, commandé aux frères Van Eyck par...
publier-un-livre.com_641-au-nom-de-ma-terre
Au Nom de ma Terre
Souéloum Diagho Poésie et tifinagraphies touaregs “Au nom de ma terre, au nom des Aïeux, j’écris la complainte de mon déser.t” Souéloum Diagho nous raconte le désert,...
publier-un-livre.com_640-sur-la-route-epineuse-de-la-romance
Sur la route épineuse de la romance
Jules Ernest PAUL Une expérience à partager

Cérafin Itoua

De mon vrai nom ITOUA Cerafin, je suis titulaire de deux licences, en langues française et anglaise et suis professeur certifié des lycées en langue anglaise. Présentement j’enseigne l’anglais dans un lycée nord de Brazzaville. Je fais quelques prestations dans le domaine des langues en tant qu’interprète anglais-français et réviseur de la Bible et du dictionnaire en langues locales (principalement le Mbochi).
Jusque là, il n’est pas vraiment facile de décrire mon art. Mais, je puis comprendre que je ne me contente pas seulement de dénoncer les vices sociaux. J’essais surtout de dessiner un homme modèle que la société devrait imiter. Ce qui semble plus frappant dans mon art c’est surtout le fait de montrer la fin de ceux qui oppriment leurs semblables.
Etant donné que je n’ai pas encore voyagé hors de mon pays, et même au sein de mon pays, je n’ai pas assez voyagé, pourra faire que ma vision du monde et mon champ d’action semblent encore réduits.
Quant au style, il semble que l’intrigue linéaire n’est pas ma préférence. Dans mes romans, il y a beaucoup de petites intrigues qui semblent plus intéressantes que la principale e préfère écrire en langue courant pour rendre mon œuvre accessible à toutes les couches sociales. Je ne m’attends pas à être apprécié par les universitaires, mieux les critiques. Cette œuvre, je la remets à mon auditoire pour l’appréciation.
Ce roman est ma première publication, sans pourtant que cela soit la première œuvre écrite, puisque j’ai des recueils de poèmes et une pièce de théâtre, tous encore inédits et travaille présentement sur un roman.

Les livres publiés par cet auteur/éditeur :

publier-un-livre.com_99-et-il-y-eut-un-soir

Et, il y eut un soir...

Cérafin Itoua Il n’y a pas de guerre seulement où il y a crépitement d’armes. Même où il n’y a pas de coups de feu, il peut y avoir guerre. A...

En savoir plus »