Le Livre en papier • Jocelyne Nachtergaele

Catégories :
Nouveautés :
publier-un-livre.com_1403-y-a-pas-besoin-de-ca
Y a pas besoin de ça
Ecole de Devoirs de Gedinne Une histoire de petites bêtes alliées précieuses du jardinier (réalisés au départ de dessins d’insecte gravés sur lino) qui nous raconte que le jardinier...
publier-un-livre.com_1401-les-cyclopiens-cyclopine-fait-du-shopping
Les cyclopiens / Cyclopine fait du shopping
Carine Lampre Maman Cyclopine va faire du shopping et pendant ce temps là, papa va raconter à ses enfants l'histoire de leurs origines.
publier-un-livre.com_1400-burdinne-ses-rues-ses-habitants
Burdinne : ses rues, ses habitants
Jean-Pierrre BOLAND Aujourd’hui, il nous suffit de quelques « clics » sur internet pour visualiser les limites d’une commune, ou pour se promener virtuellement dans les rues...
publier-un-livre.com_1398-jean-et-la-mysterieuse-machine
Jean et la mystérieuse machine
Classe de P5&P6 - Ecole communale de Nassogne Que se passe-t-il lorsqu'un joueur de rugby s'échappe d'un tableau du Douanier Rousseau ?Tout commence,quand Jean,un joueur de rugby sort du tableau.Il se...

Jocelyne Nachtergaele

Je vois notre couple comme le chandail, tricoté au fil des années, de laines différentes; mohair, mérinos, laine pour layette...brodé chaque jour de perles, de plumes, inachevé par le désir d’apporter une touche nouvelle. Je ne laisserais personne le détricoter, en modifier les couleurs.
Je suis née en plein hiver, un hiver d’il y a soixante ans, avec des températures souvent proches du zéro. Nous habitions une maison de coron, c’est à dire attenante de chaque côté, ce qui signifie des voisins collés à chaque extrémité. Je ne pesais que deux petits kilos puisque j’étais impatiente de pointer mon petit nez en dehors du nid douillet du ventre de maman.


J’agrandissais le cercle familial qui comptait mes parents, trois frères et une sœur. Mon parrain ainsi que ma marraine furent choisis parmi la fratrie. D’après une photo, où je suis assise sur les genoux de mon jeune frère, je ressemblais plus à un souriceau qu’à un bébé. Nous ne connaissions pas le luxe, mais nous apprécions ces moments qui à l’heure actuelle sont, pour nos enfants, anodins pour ne pas dire nuls.
...
Je perçois encore l’émerveillement éprouvé lors de notre première rencontre. C’était au mois de juillet chez les parents d’un ami commun à nos deux frères, il y a plus de quarante ans et pourtant si présent dans ma mémoire. Je portais la robe bleue de ma sœur aînée ajustée par ses soins. Lui, un pantalon bleu foncé avec des poches sur les côtés à mi-genou et une chemise.

Les livres publiés par cet auteur/éditeur :

publier-un-livre.com_399-narcissique-pervers

Narcissique pervers

Jocelyne Nachtergaele Il s'agit d'un récit de vie autobiographique présenté de manière chronologique. L'auteur partage des tranches - enfance,...

En savoir plus »