Le Livre en papier • A TRAVERS FEUX ET FOUDRES, l'église catholique burundaise dans son contexte socio-politique de FIDELE INGIYIMBERE

publier-un-livre.com_407-a-travers-feux-et-foudres-l-eglise-catholique-burundaise-dans-son-contexte-socio-politique
A TRAVERS FEUX ET FOUDRES, l'église catholique burundaise dans son contexte socio-politique
Le livre concerne l'implication de l'église catholique du Burundi dans différents domaines de la vie politique et sociale au Burundi. Il s'agit notamment de son rôle dans les différentes élections que le Burundi a connues depuis l’indépendance; son rapport aux droits de l'homme et au VIH-Sida, ainsi que sa possible contribution dans le processus de la réconciliation. Ainsi conçu, le livre est une contribution dans le domaine de l'éthique sociale de l'église catholique et dans le domaine de la théologie politique; c'est-à-dire le rôle et la place d'une institution religieuse, en l’occurrence l'église catholique du Burundi; dans la sphère publique.
Prix : 10,00 €
Tous les prix incluent la TVA
notre étude se limite sur l’Eglise catholique au Burundi –surtout le Burundi dès la veille de l’indépendance—et elle est structurée autour de quatre chapitres.
Le premier chapitre explore le rôle de l’Eglise catholique au Burundi durant les différentes élections que connut le pays depuis l’indépendance jusqu’en 2010. Les trouvailles de cette étude sont très intéressantes parce qu’elles montrent une Eglise timide au début de s’engager activement dans le processus électoral, tout en voulant y avoir de l’influence, mais qui, progressivement, devient très active aussi bien dans la sensibilisation et la conscientisation des chrétiens quant à l’importance du vote comme devoir civique du citoyen, que dans la participation aux élections en envoyant des observateurs et en se prononçant sur les aboutissements dudit processus. Le deuxième chapitre, lui, s’interroge sur l’attitude et la position de l’Eglise face aux violations des droits de la personne humaine et sa part dans le combat pour la paix. Il est basé sur un constat d’un fait historique amer de l’histoire politique moderne du Burundi, qui est marquée par des crimes à répétition depuis l’indépendance jusqu’à aujourd’hui. Alors que ces crimes se sont commis à dates multiples, nous nous arrêtons à trois périodes –1972, 1983-7, 1993-2005—que nous jugeons emblématiques et symboliques de par l’ampleur des conflits. Ici nous regardons comment l’Eglise utilise le langage des droits de l’homme pour condamner et dénoncer la violation de la dignité humaine et plaider pour la paix. Le résultat de cette étude dépasse les espoirs parce qu’on trouve une Eglise en butte avec des réalités inouïes du mal et qui, à certains moments, hausse le ton et frappe fort, pendant que dans d’autres, elle semble hésiter à dénoncer ouvertement les crimes ou à recourir sans ambages au langage des droits de l’homme pour articuler son discours. Le troisième est une analyse de la position de l’Eglise par rapport à la pandémie du sida. Sur ce point, vu que l’œuvre de l’Eglise dans ce domaine a plus insisté sur le mode de transmission sexuelle du VIH que d’autres, des questions apparaissent sur les moyens qu’elle suggère pour juguler ce fléau. Enfin, le quatrième et dernier chapitre est une interrogation sur ce que peut être la contribution de l’Eglise catholique dans le processus de réconciliation et reconstruction au Burundi. Ce chapitre propose que l’Eglise apporte sa sagesse puisée dans la tradition et dans la Parole de Dieu, pour proposer des métaphores herméneutiques qui peuvent, en guise d’exemple, aider à approcher la question épineuse de terre, laquelle question constitue un grand défi à la réconciliation et la reconstruction, dans la mesure où elle intervient dans un contexte de pression démographique pour un peuple essentiellement agro-pastoral.
Du point de vue méthodologique, ces essais se sont limités à la lecture des publications de la Conférence Episcopale (CECAB), dans la mesure où notre objectif est d’exposer la position officielle de l’Eglise catholique au Burundi, et nous considérons que la CECAB est son organe officiel. Il est vrai qu’une étude plus approfondie ferait mieux en examinant les initiatives diocésaines, les œuvres des congrégations religieuses ainsi que les actions des différents acteurs sociaux catholiques, aussi bien individuels que collectifs. A défaut d’un tel chef-d’œuvre, nous soumettons notre modeste travail au tribunal du lecteur dans l’espoir qu’il y trouvera l’engouement de le compléter là où celui-ci l’aura laissé à sa soif.
Auteur : FIDELE INGIYIMBERE
Catégorie : Spiritualité - Christianisme
Format : A5 (14,8 x 21 cm)
Nombre de pages : 112
Couverture : Souple
Reliure : Dos carré collé
Finition : Brillant
ISBN : 978-2-39017-248-2
« Retour au catalogue
FIDELE INGIYIMBERE Fidèle Ingiyimbere est un prêtre jésuite originaire du Burundi. Il détient une licence canonique en théologie, spécialité... Tous les ouvrages de cet auteur »
Partager :
Le Livre en Papier c'est aussi :
Paiement par carte
Le Livre en Papier vous permet de payer vos commandes par Bancontact, Visa et Master Card mais également par virement bancaire.
Expédition à l'international
Le Livre en Papier expédie vos commandes où que vous soyez via les services de Bpost.
Publier votre livre gratuitement !
Le Livre en Papier vous permet de publier un livre gratuitement, sans surprise, ni frais cachés. Cliquez ici pour plus d'informations