Le Livre en papier • La Vouivre de Didier Maes

publier-un-livre.com_1353-la-vouivre
La Vouivre
Catégorie : Romans & Essais - Aventure
An 606. Les territoires mérovingiens couvrent approximativement la France, la Belgique, le Luxembourg et l’Allemagne actuels. Trois royaumes francs s’y livrent une guerre sans merci. C’est la faide, initiée et alimentée par la redoutable Brunehault.
La légende de l’Etoile à longue chevelure prédit l’arrivée du Prisme, qui ramènera la paix et l’unité. Il n’est autre que Madelgaire, le futur Vincent de Soignies, surnommé Em.
Prix : 19,00 €
Tous les prix incluent la TVA
Chapitre 1. Ginrègne
Madelbert, seigneur de Strépy, est nostalgique. Dans sa rêverie, il se rappelle son initiation de chasseur : il découvre le lien magique qui l’unit désormais à son animal totem, l’auroch. Lorehilde, la déesse-femme, lui apparaît furtivement et lui délivre un message troublant. Onnugaire, sa femme, le sort de ses souvenirs et lui annonce qu’elle est enceinte.
Chapitre 2. Binche
Waubert, seigneur de Cousolre, part pour Cambrai où il doit être présenté au puissant évêque de Cambrai, Géry. Il est attaqué à Binche par une troupe de malfrats. Madelbert, mystérieusement averti, le sauve de justesse. C’est le début d’une longue amitié entre les deux seigneurs du Pagus Haeniensis (Pays de Hainaut). Les prisonniers avouent que le traquenard a été orchestré par la reine Brunehault.
Chapitre 3. Sunna
Deux malfrats parviennent à s’échapper et s’attaquent à Onnugaire, restée à Ginrègne. Tubal, le maître de forge, est blessé accidentellement par Madelbert qui l’a pris pour un agresseur. Sunna la magicienne soigne le blessé. C’est elle qui a initié Madelbert aux mystères des Lunes, sortes de prostituées sacrées aux connaissances héritées des antiques religions égyptiennes et grecques.
Chapitre 4. Les Estinnes
Madelbert et Onnugaire, accompagnés de Waubert, sont invités à la résidence royale des Estinnes. Etrangement, le roi Thibert d’Austrasie, a dû quitter les lieux inopinément.
Chapitre 5. Géry de Cambrai
L’évêque est une cheville ouvrière de l’Ordre des Meilleurs. Cette société secrète, initiée sous le pape Grégoire le Grand, a pour mission d’établir la paix du Christ dans l’ancien empire romain. Elle recrute intensément dans la noblesse dont beaucoup de membres, comme Madelbert, sont encore païens. On apprend que c’est en réalité Géry qui a orchestré le traquenard de Binche pour liguer les deux seigneurs hennuyers contre Brunehault. Ils vont être présentés à Pépin de Landen et Arnulf de Metz, deux nobles austrasiens proches du roi Thibert. Géry dévoile ses plans à sa mère, Austadiola. Ils sont épiés par une espionne de Brunehault, Nera.
Chapitre 6. Premiers contacts
A Bavay, le nœud routier le plus important du Nord, la troupe hennuyère croise la route des Austrasiens. Ils décident de poursuivre ensemble jusqu’à Cambrai. Onnugaire se heurte à Géry. Elle n’accepte pas son sentiment de supériorité à l’égard des femmes. Elle sympathise ensuite avec Austadiola qui lui dévoile l’existence de l’Emeraude, une autre société secrète, proche de l’Ordre, mais exclusivement féminine. Sunna en est membre. Brunehault en était membre mais elle a trahi pour s’approprier le pouvoir.
Chapitre 7. L’étoile à longue chevelure
Onnugaire et Madelbert regagnent Strépy. Ils hésitent à accepter les propositions de leurs hôtes cambraisiens. Après un somptueux banquet et une partie de « trinkel », sorte de rugby de l’époque, commencent les préparatifs de la Samain, la fête des morts. Conformément à la prophétie, l’étoile à longue chevelure apparaît dans la nuit. Sunna révèle au peuple que l’enfant d’Onnugaire est « Le Prisme », l’envoyé des dieux qui changera le monde…Malgré l’interdit chrétien, Madelbert organise la cérémonie religieuse au menhir de l’Enfer des Estinnes. Les descendants des derniers Nerviens et leur druide participent à la fête. La déesse Lorehilde fait son apparition, vêtue toute d’or et d’azur, et prononce le nom de Madelgaire.
Chapitre 8. Châlon-sur-Saône
Le roi de Bourgogne, Thierry, est désorienté. Le moine Colomban, fondateur de l’abbaye de Luxueil et ami du Pape, a refusé de légitimiser les enfants de ses concubines. Furieuse, Brunehault chasse le moine de Châlon. Contre l’avis de Brunehault, Thierry a conçu le projet d’épouser Ermemberge, une princesse wisigothe. Ce projet rappelle à Brunehault le sort cruel qu’a connu sa propre sœur deux générations plus tôt. Elle empêchera ce mariage. Oderius, un nain confident de la vieille reine, propose un plan.
Chapitre 9. Tolède. La jeunesse de Brunehilde (Flash back)
Pour des raisons diplomatiques, la jeune Brunehilde, future reine Brunehault, fut mariée au roi franc Sigebert 1er. Les premières années de mariage furent merveilleuses. Puis vint le mariage de Chilpéric, le frère de Sigebert et de Galeswinthe, la sœur de Brunehilde. Frédégonde, la concubine de Chilpéric, était à l’affût.
Chapitre 10. Galeswinthe
Frédégonde fait assassiner sa rivale, Galeswinthe. Ce meurtre provoque la haine de Brunehault et le début de la faide, une guerre fratricide entre les deux rois francs.
Chapitre 11. Madelgaire
La naissance de Madelgaire confirme la prédiction de Sunna, la prêtresse : le Prisme est né. Etrangement, Madelbert a eu le sentiment, lors de l’accouchement, d’entendre plusieurs vagissements. Il n’y a pourtant qu’un seul enfant. Les réjouissances ne se font pas attendre. Waubert, Arnulf de Metz et Pépin de Landen assistent à la fête. Le peuple est en liesse.
Chapitre 12. Oderius
Le roi de Neustrie, Clothaire II, reçoit le moine Colomban. Il lui rapporte que le roi de Bourgogne, Thierry II, veut épouser Ermemberge et ainsi s’allier les Wisigoths pour conquérir l’Austrasie. Pour se venger d’avoir été chassé de Bourgogne, Colomban révèle à Clothaire que Brunehault a eu, très tardivement, une fille secrète qu’elle cache aux confins de la Septimanie. Clothaire, avec l’appui de l’Ordre des Meilleurs, envoie Waubert en mission pour la retrouver. Madelbert l’accompagne.
Chapitre 13. La Vouivre
Arnulf et Pépin sont envoyés en Septimanie, à la frontière wisigothe, pour contrer le projet de mariage de Thierry de Bourgogne. L’alliance avec les Wisigoths serait en effet une catastrophe pour l’Austrasie. Dans l’ombre, l’Ordre tire les ficelles. Madelbert, Waubert, Pépin et Arnulf devront coopérer en gardant l’apparence de la rivalité.
A Grand, dans les Vosges, Madelbert sauve Waubert aux prises avec une Vouivre, un dragon redoutable. Ensemble, ils la vainquent et emportent des trophées. Une écaille pour Waubert. Elle lui sera un bouclier invulnérable. Madelbert garde deux crochets à venin qui deviendront les fourreaux de couteaux magiques. Une mendiante leur fait d’étranges prédictions.
Chapitre 14. Loreleine
Les quatre compères partent pour Lodève, lieu de résidence de l’évêque Agrippin. Ils doivent y rencontrer des émissaires du pape et du roi wisigoth. Waubert et Madelbert, par un curieux concours de circonstances, sauvent une fillette et sa nourrice d’une vouivre. Ils ne comprennent que trop tard que l’enfant n’est autre que la fille secrète de Brunehault. Après le meurtre mystérieux de l’évêque et la disparition de Loreleine, ils poursuivent la mission à Pavie, capitale des Lombards.
Chapitre 15. Bertille
A Pavie, l’accueil est chaleureux. Agilulf, le roi de Lombardie, tient à préserver la paix avec ses puissants voisins francs. Au cours d’un repas, Waubert tombe éperdument amoureux de Bertille, une princesse de Thuringe. Par un étrange prodige, le joyau qu’elle porte se désintègre et grave un message énigmatique sur l’écu de Waubert. Romilda, duchesse du Frioul, après cette scène, décide de dérober le précieux bouclier. Elle ne connaît pas la funeste prédiction qui s’y attache. Madelbert rentre à Strépy tandis que Pépin et Arnulf accompagnent les amoureux en Thuringe.
Chapitre 16. Strépy
Après six mois de séparation, Madelbert retrouve enfin son épouse. Etrangement, elle recevait chaque jour des messages de son mari lui expliquant ses faits et gestes. Aucun n’était de sa main… A Strépy, avec le cœur d’un météorite tombé dans un champ voisin, tubal façonne des lames pour les poignards en ivoire de vouivre. Madelbert et Onnugaire partent pour Bois-du-luc pour y extraire du charbon de terre. Au cours d’une partie de chasse, Madelgaire est mystérieusement attiré par Arvinda, une ourse que Madelbert reconnaît comme animal protecteur pour son fils.

Chapitre 17. Le mariage d’Ermemberge
Brunehault a conçu une alliance avec les Avars de Pannonie (Hongrie actuelle). Ils attaqueront les royaumes germaniques de l’Est ainsi que la Lombardie tandis qu’elle envahira l’Austrasie et la Neustrie après avoir refoulé les Wisigoths dans la péninsule.
Il lui faut pour cela retrouver son emprise sur son petit-fils, Thierry de Bourgogne, en empêchant son mariage avec Ermemberge. Elle propose dès lors au roi d’Austrasie de lui restituer l’Alsace s’il accepte de l’aider dans ce projet. Elle suggère une rencontre secrète. Sa première tentative d’élimination d’Ermemberge est un échec.
Chapitre 18. Les Avars
Waubert découvre le vol de l’écu. A Pavie, le roi est informé des accords de Brunehault avec les Avars et perçoit la menace. En outre, le duc de Frioul a tenté une attaque insensée contre les Avars qui se sont emparés de Cividale, la porte de la Lombardie. Etrangement, après le sac de la ville, ils ont rebroussé chemin. Le grand Khan Bayan s’est emparé de l’écu de Waubert tandis qu’à strépy, les couteaux de la Vouivre sont consacrés par les prêtresses. A Châlon, Thibert de Bourgogne finit par renoncer à son mariage avec Ermemberge. Accusée par Brunehault de tentative de régicide et de sorcellerie, elle est chassée du royaume et sa dot confisquée.

Chapitre 19. Bichilde
La reine d’Austrasie, Bichilde, a accepté la rencontre secrète proposée par Brunehault. Les délégations se rencontrent à Remiremont. La rencontre dégénère. Odérius est tué. Thibert d’Austrasie, contre l’avis de ses proches conseillers, veut envahir l’Alsace. Il redoute l’opposition de Madelbert qui jouit d’un prestige immense auprès des leudes (seigneurs) austrasiens et veut l’envoyer en mission auprès du grand Khan des Avars. Son épouse, la reine Bichilde, lui sert d’ambassadrice. Elle convainc Madelbert. C’est avec Onnugaire et son fils qu’il prend la route pour une nouvelle mission périlleuse.
Auteur : Didier Maes
Catégorie : Romans & Essais - Aventure
Format : A5 (14,8 x 21 cm)
Nombre de pages : 283
Couverture : Souple
Reliure : Dos carré collé
Finition : Brillant
ISBN : 978-2-8083-0661-4
« Retour au catalogue
Didier Maes Didier Maes est né à Soignies, en Belgique, le 15 août 1958. Il y a suivi des études secondaires classiques (Latin-Grec)... Tous les ouvrages de cet auteur »
Partager :
Le Livre en Papier c'est aussi :
Paiement par carte
Le Livre en Papier vous permet de payer vos commandes par Bancontact, Visa et Master Card mais également par virement bancaire.
Expédition à l'international
Le Livre en Papier expédie vos commandes où que vous soyez via les services de Bpost.
Publier votre livre gratuitement !
Le Livre en Papier vous permet de publier un livre gratuitement, sans surprise, ni frais cachés. Cliquez ici pour plus d'informations