Le Livre en papier • L'Etat belge se meurt, Vive la Belgique de Gilbert JOB

publier-un-livre.com_1111-l-etat-belge-se-meurt-vive-la-belgique
L'Etat belge se meurt, Vive la Belgique
Le but de l'essai est de démontrer que les configurations unitaire et fédérale imposées à la Belgique depuis 1830 ne sont que des produits d'un l'Etat belge qui a été bâti par les puissances étrangères en contradiction avec la nature historique de la Belgique et contrairement aux principes de la théorie politique sur la formation des nations.
Prix : 8,00 €
Tous les prix incluent la TVA
Prenant le contrepied de ces idées politiques traditionnelles, contrairement à la conception affichée par les politologues d'une Belgique confondue avec l'Etat belge, l'essai repose sur une thèse selon laquelle il faut distinguer la Belgique de cet Etat belge qui n’en serait pas le prolongement, mais une configuration contre-nature. Cette configuration a été calquée sur le système français (’La monarchie de juillet) et imposée en 1830 par la France et l’Angleterre. L'Etat belge est considéré ici comme une forme d'anti-Belgique. C'est cette divergence qui provoquerait par conséquent cette instabilité qui impose toutes ces réformes et dont les causes vont bien au-delà des différences culturelles et que même les tentatives de fédéralisation ne permettent pas de réduire. L’essai développe une hypothèse de départ qui est donc de distinguer historiquement et politiquement la Belgique de l’Etat belge. A partir des travaux des historiens-sociologues Anthony D. Smith et Eric Hobsbawn, la nature particulière de la Belgique est mise en évidence. Cela aboutit à souligner le fait que la Belgique, pour ce qui concerne sa gestation, a suivi un cheminement tout-à-fait différent des pays voisins et donc qu’on ne peut pas lui appliquer les mêmes principes quant à la mise en place d’un système politique. Alors que l’Etat belge a été constitué par référence aux états voisins et sous la pression de ceux-ci. C’est pourquoi l’essai a été structuré de façon à mettre en évidence cette inadéquation entre la Belgique historique et l’Etat belge. Dans une première partie, on fera ressortir les événements de l’histoire de Belgique permettant de déceler l’ADN politique des Belges. On évoquera ainsi ce que l’on peut appeler le ‘belgotropisme’, phénomène qui décrit l’évolution des provinces belges. On constatera la persistance d’un principe qui définit, depuis le XIVème siècle jusqu’aux Etats-belgiques-unis, la relation des entités belges entre elles, à savoir ‘la souveraineté dans l’interdépendance’. On aboutit ainsi à la conclusion qu’il il y a discordance et incompatibilité entre la Belgique historique et le système politique imposé à la Belgique en 1830 et maintenu pendant plus d’un siècle trois-quarts. Ce n’est pas la transformation de l’Etat unitaire en un état fédéral, toujours porteur de l’erreur originelle et refusant les fondamentaux de la mentalité des Belges, qui apportera au pays la stabilité et la paix communautaire.
Auteur : Gilbert JOB
Catégorie : Sciences Politiques - Socialisation politique
Format : Poche+ (11 x 21 cm)
Nombre de pages : 138
Couverture : Souple
Reliure : Dos carré collé
Finition : Brillant
ISBN : 978-2-8083-0440-5
« Retour au catalogue
Gilbert JOB Originaire de Charleroi, son parcours scolaire s'est fait principalement à Ixelles. A étudié à Anvers (Ecole supérieure de... Tous les ouvrages de cet auteur »
Partager :
Le Livre en Papier c'est aussi :
Paiement par carte
Le Livre en Papier vous permet de payer vos commandes par Bancontact, Visa et Master Card mais également par virement bancaire.
Expédition à l'international
Le Livre en Papier expédie vos commandes où que vous soyez via les services de Bpost.
Publier votre livre gratuitement !
Le Livre en Papier vous permet de publier un livre gratuitement, sans surprise, ni frais cachés. Cliquez ici pour plus d'informations