Le Livre en papier • Blog • A la rencontre de Muriel Swann

Articles les plus récents :
publier-un-livre.com_a-la-rencontre-de-laetitia-crelot
A la rencontre de Laetitia Crélot A la rencontre des auteurs 23/09/2021 Lire la suite »
publier-un-livre.com_a-la-rencontre-d-amelie-dieudonne
A la rencontre d'Amélie Dieudonné A la rencontre des auteurs 13/10/2020 Lire la suite »
publier-un-livre.com_a-la-rencontre-de-yael-body
A la rencontre de Yaël Body A la rencontre des auteurs 23/09/2020 Lire la suite »
publier-un-livre.com_3-4-octobre-2020-le-village-du-livre-de-beaumont
3-4 octobre 2020 : Le Village du Livre de Beaumont Actualités 01/09/2020 Lire la suite »
publier-un-livre.com_a-la-rencontre-de-nilay-inmeler
A la rencontre de Nilay Inmeler A la rencontre des auteurs 06/08/2020 Lire la suite »
Rejoignez-nous sur Facebook :
publier-un-livre.com_a-la-rencontre-de-muriel-swann

A la rencontre de Muriel Swann

Posté le 05/10/2021 • Catégorie : A la rencontre des auteurs

Muriel Swann, vous êtes l'auteur du livre Le souffle du parfum publié avec Le Livre en papier.

Pouvez-vous vous présenter en quelques lignes ?

Je suis thérapeute holistique, conférencière et formatrice. J'ai exercé mon métier de psychologue clinicienne durant une quinzaine d'années en Corse dans le milieu médico-social, puis j'ai élargi ma palette d'outils thérapeutiques suite à de multiples formations. Notamment l'approche systémique et familiale, l'enfant intérieur, l'hypnose éricksonienne, la sonothérapie, etc.  Puis des voyages initiatiques et la méditation me permettent aujourd'hui de proposer un accompagnement prenant en compte l'individu dans sa globalité.

Quand avez-vous commencé à écrire ?

Relativement tard, ce n'était pas quelque chose d'évident ou naturel chez moi mais l'envie de raconter de belles histoires, témoigner d'une expérience et transmettre mon essentiel s’est  imposé au fil du temps.

Quelle étape vous a paru la plus facile et celle qui vous a paru la plus difficile lors de l’écriture de votre livre ?

La page blanche des débuts, puis chaque étape de la construction du livre fut un apprentissage et un passage tantôt agréable tantôt difficile. En tant qu’auto-éditeur, nous ne sommes pas seulement auteur, il y a tout à apprendre, de la mise en page à l'infographie et la distribution. Mais l’expérience fut fort intéressante, je me suis posée beaucoup de questions, j'ai eu des moments de doutes mais l'envie était plus forte. Je compare souvent cela à une gestation avec ses joies et ses peines nécessaires jusqu'à l'accouchement de soi-même et j'ai eu de nombreuses aides durant le processus de création pour arriver à la réalisation de ce projet. Pour la partie facile, bien évidemment la joie et le plaisir d'écrire, de raconter une histoire, de rire, de construire patiemment un puzzle avec des mots, de créer du rêve et du sens, de susciter de l'émotion, de la surprise, de l'imaginaire. L'écriture s'est révélée être un espace de liberté où tout est possible. Vous créez les personnages que vous voulez et toute la palette émotionnelle du genre humain : de l'amour à l'humour, de la beauté à la laideur, de la gentillesse à la cruauté,  de la vie à la mort. Il s'agit d'un voyage qui embarque l'auteur comme le lecteur, et toute écriture est selon moi initiatique...

Aimez-vous lire ? Beaucoup de gens croient qu’il faut beaucoup lire pour écrire. Qu’en pensez-vous ? 

Je ne réponds pas à cette croyance. Je ne fais pas partie de la catégorie d'auteurs qui lisent beaucoup. Je lis au coup de cœur visuel, au contenu, à la rencontre, à l'envie, à l'essentiel, à mon rythme. Je réponds à un appel instinctif, presque animal, ponctuel. Je me laisse porter par les synchronicités. Certains livres sont des vraies rencontres nécessaires, ils se présentent au bon moment. Selon moi, la qualité d'un livre compte plus que la quantité de livres absorbés. Pour l'écriture, c'est la même chose, j'ai répondu à un appel, un besoin essentiel. J'étais prête...

Combien de temps avez-vous laissé murir votre projet et quel a été l’élément déclencheur qui vous a poussé à prendre la plume pour l’écrire ?

A mon retour d'un voyage en Inde, je savais qu'il fallait que j'écrive ce que j'y avais perçu. Tout me semblait familier là-bas. Mais il m'a fallu 10 ans pour mûrir le projet et trouver le moment opportun de l'écrire. Le décès de mon père fut un événement capital, un déclencheur vital, un enseignement. Il m'a rappelé qu'il fallait réaliser ses rêves tant que cela était possible, laisser une trace de son passage...

Avez-vous d’autres projets de livre(s) en cours (suite, nouvelle saga, etc.) ? 

Oui, tout à fait. Je me suis aperçue que le processus de créativité ne s’arrête jamais. Deux autres projets de livres sont en maturation, une suite du roman Le souffle du parfum et un conte pour enfants sur notre précieuse planète et l'urgence écologique...

Comment faites-vous votre promotion ? (Réseaux sociaux, presse, salons et foires du livre, démarchage dans les points de vente, etc.)

J'ai choisi pour l'instant les réseaux sociaux sur ma page Facebook : le chemin des métamorphoses et sur mon Instagram: murielswann. Le livre sera accessible en Corse sur certains points de vente et pourra être commandé sur le site du livre en papier pour le continent et les autres pays. J'en ferais également la promotion lors de mes voyages sur le continent et à l'étranger lors de conférences et ateliers thérapeutiques.

Quels conseils ou astuces donneriez-vous à un auteur qui souhaite publier un livre ?

De croire en ses rêves, être patient et consciencieux et d'écrire avec son cœur, simplement. S'il n'y a pas de cœur sincère à l'ouvrage, la créativité sera vaine et le livre peu viable. C'est comme une graine de rêve... pour pousser, il faut l'aimer, en prendre soin, puis trouver le bon terreau, un bel environnement et l'arroser tous les jours. Cela implique également d'y consacrer du temps et du travail mais aussi des moments de repos, de lâcher prise. Les mots sont précieux, le verbe est guérisseur. L'inspiration vous vient parfois la nuit, soyez attentif, à l'écoute...

Comment avez-vous découvert Le Livre en papier ?

J'étais à un salon du bien-être lorsqu’un participant venu de nulle part s'est approché spontanément pour se présenter. Et comme par hasard, il était auteur et exposait des livres de tarologie sur son stand. J'avais commencé l'écriture de mon livre et cet homme m'a donné les coordonnées de votre imprimerie sur un bout de papier : Le livre en papier, autoédition, papier écologique, impression à la demande. Ceci était resté dans un coin de ma tête. Puis 2 ans plus tard, j'invitais le conférencier Guillaume Corpard dans le cadre de mon association de développement personnel à Bastia, pour animer une conférence sur le thème du véganisme et la promotion de son livre : Un cri pour la terre. Il était imprimé une fois de plus par Le livre en papier ! L'insistance de l'univers ne me fit pas hésiter longtemps. Je savais que lorsque mon livre serait fini, je ferais appel à votre imprimerie belge malgré ma domiciliation en France.

Pourquoi avoir choisi l’auto-édition avec Le Livre en papier ?

Sans hésitation, une des premières raisons est le papier écologique. J'avais besoin d'être dans une démarche cohérente et respectueuse du vivant. Dans un deuxième temps, j'ai trouvé intéressant la possibilité d'impression à la demande et l'accompagnement de certaines démarches auprès de votre imprimerie, conseils, code ISBN, référencement LEP en librairie... etc.

Comment décririez-vous cette expérience ?

Belle, éprouvante, enrichissante et bien vivante. Elle m'a appris la patience, l'endurance, la détermination, l'obstination et que tous les rêves peuvent se réaliser.

Si c’était à refaire, que changeriez-vous ?

Rien. J'attends maintenant de voir où mènera l'aventure de mon roman Le souffle du parfum en France, en Belgique, en Inde et ailleurs...

Recherches connexes : Muriel Swannpublier livreécrire un livre

« Retour aux articles