Le Livre en papier • Blog • A la rencontre de Marie-France Dehon

Articles les plus récents :
publier-un-livre.com_a-la-rencontre-de-matthieu-bruyndonckx
A la rencontre de Matthieu Bruyndonckx A la rencontre des auteurs 18/05/2020 Lire la suite »
publier-un-livre.com_a-la-rencontre-de-nathan-delie
A la rencontre de Nathan Delie A la rencontre des auteurs 03/03/2020 Lire la suite »
publier-un-livre.com_assucopie-autopublication-et-droit-d-auteur
Assucopie, autopublication et droit d’auteur Fiches pratiques 21/02/2020 Lire la suite »
publier-un-livre.com_salon-mon-s-livre-novembre-2019
Salon : Mon's Livre (Novembre 2019) Actualités 14/10/2019 Lire la suite »
publier-un-livre.com_a-la-rencontre-de-salomon-daudet-akom-zo-o
A la rencontre de Salomon Daudet Akom Zo'o A la rencontre des auteurs 07/10/2019 Lire la suite »
Rejoignez-nous sur Facebook :
publier-un-livre.com_a-la-rencontre-de-marie-france-dehon

A la rencontre de Marie-France Dehon

Posté le 12/03/2020 • Catégorie : A la rencontre des auteurs

Marie-France Dehon, vous êtes l'auteur du livre La musique sans ma vie publié avec Le Livre en papier.

Pouvez-vous vous présenter en quelques lignes ?

Je suis née à Charleroi en 1947 et depuis 1977, je réside à Bruxelles. Retraitée de la Fonction Publique (après une carrière dans l’Informatique), je profite de mon temps libre pour vivre pleinement ma passion pour la musique tant à Bruxelles qu’à l’étranger

Quand avez-vous commencé à écrire ?

J’ai toujours eu envie d’écrire mais ma vie professionnelle ne me laissait guère de temps libre et c’est seulement après cinq années de retraite que je me suis décidée à franchir le pas.

Quelle étape vous a paru la plus facile et celle qui vous a paru la plus difficile lors de l’écriture de votre livre ?

La plus facile, noter toutes mes idées sur une feuille blanche.
La plus difficile, devoir en supprimer.

Aimez-vous lire ? Beaucoup de gens croient qu’il faut beaucoup lire pour écrire. Qu’en pensez-vous ? 

Oui j’aime lire mais il ne faut pas nécessairement beaucoup lire pour se mettre à l’écriture.  Si vous avez envie d’écrire, lancez-vous

Combien de temps avez-vous laissé murir votre projet et quel a été l’élément déclencheur qui vous a poussé à prendre la plume pour l’écrire ?

Lorsque j’ai pris ma retraite, j’ai commencé à rédiger de petits articles sur ce qui se passait autour de moi, tant du point de vue historique que du point de vue culturel. Il s’agissait de textes personnels que je n’avais pas l’intention de publier. Mais une personne, à qui j’avais remis plusieurs textes, m’a encouragée, à publier. J’ai alors organisé tous ces textes et un an plus tard, le livre « La musique dans ma vie » était prêt à être publié. Il n’y a pas eu donc vraiment d’élément déclencheur pour me pousser à écrire.

Avez-vous d’autres projets de livre(s) en cours (suite, nouvelle saga, etc.) ? 

Pour rester dans le domaine musical, mon deuxième livre « De Vienne à New York en musique » devrait sortir, au plus tard, en septembre 2020. Et je réfléchis déjà à un troisième livre, mais je ne vous en dis pas plus pour le moment.

Comment faites-vous votre promotion ? (Réseaux sociaux, presse, salons et foires du livre, démarchage dans les points de vente, etc.)

Le livre est sorti en septembre 2018 et j’en ai tout simplement parlé autour de moi. J’ai toutefois remis un exemplaire à La Ligue Braille qui en a fait un audio-livre, ré-servé à ses membres et j’ai également remis des exemplaires dans plusieurs biblio-thèques d’hôpital. Quant à la promotion proprement dite, je la commence seule-ment en ce début 2020, l’année Beethoven, car le compositeur est omniprésent dans ce premier livre comme il l’est dans le deuxième.

Quels conseils ou astuces donneriez-vous à un auteur qui souhaite publier un livre ?

Bien réfléchir à ce qu’il attend de l’écriture et pendant la phase d’écriture, penser uniquement à son texte et pas à la publication.

Comment avez-vous découvert Le Livre en papier ?

Par hasard, en cherchant sur Internet comment je pourrais publier mon livre en Belgique.

Pourquoi avoir choisi l’auto-édition avec Le Livre en papier ?

Pour le concept même. Avec « Le Livre en papier », vous ne devez pas passer par un comité de lecture pour être édité.  Vous n’avez pas de stock à gérer et votre livre est rapidement disponible. C’est idéal pour des écrivains-amateurs. De plus vous avez la garantie que votre livre est bien imprimé en Belgique.

Comment décririez-vous cette expérience ?

Positive, enrichissante 

Si c’était à refaire, que changeriez-vous ?

RIEN.

Recherches connexes : Marie-France Dehonpublier livre, ecrire un livre

« Retour aux articles