Le Livre en papier • Blog • A la rencontre de Cécile Botton

Articles les plus récents :
publier-un-livre.com_a-la-rencontre-d-alize-ady
A la rencontre d'Alizé Ady A la rencontre des auteurs 25/08/2022 Lire la suite »
publier-un-livre.com_a-la-rencontre-de-julie-cristofani
A la rencontre de Julie Cristofani A la rencontre des auteurs 24/06/2022 Lire la suite »
publier-un-livre.com_a-la-rencontre-de-jo-schoovaerts
A la rencontre de Jo Schoovaerts A la rencontre des auteurs 24/03/2022 Lire la suite »
publier-un-livre.com_a-la-rencontre-de-muriel-swann
A la rencontre de Muriel Swann A la rencontre des auteurs 05/10/2021 Lire la suite »
publier-un-livre.com_a-la-rencontre-de-laetitia-crelot
A la rencontre de Laetitia Crélot A la rencontre des auteurs 23/09/2021 Lire la suite »
Rejoignez-nous sur Facebook :
publier-un-livre.com_a-la-rencontre-de-cecile-botton

A la rencontre de Cécile Botton

Posté le 16/09/2022 • Catégorie : A la rencontre des auteurs

Cécile Botton, vous êtes l'auteur du livre Un conflit né de la déconfiture publié avec Le Livre en papier.

Pouvez-vous vous présenter en quelques lignes ?

Je m’appelle Cécile et je suis née à Namur. Depuis 37 ans, je vis au cœur de la Cité ardente, un véritable vivier culturel que je ne voudrais plus quitter. Après avoir enseigné 26 ans comme institutrice primaire, j’ai quitté ma classe pour  donner des formations aux enseignants : une manière de semer de petites graines afin que les inégalités sociales ne se transforment pas en inégalités scolaires. En septembre 2020, je perds temporairement un œil. Un incident qui modifie ma vision de la vie… C’est alors que j’éprouve le besoin de partager et de laisser des traces. Pour mes 55 ans, j’enregistre un EP 5 titres… Juste un cadeau d’anniversaire à offrir à mes proches. Mais voilà, suite aux inondations de juillet, je décide de le vendre pour aider une école défavorisée de Verviers. J’en profite d’ailleurs pour remercier toutes celles et ceux qui ont soutenu ce projet !

Quand avez-vous commencé à écrire ?

Gauchère et dyslexique, écrire à la main, c’est une véritable galère pour moi… Donc, c’est très récemment que je me suis tournée vers l’écriture… Merci l’ordinateur ! En 2017, j’ai intégré l’équipe du magazine culturel 4000. Depuis, je réalise des interviews d’artistes et je rédige des chroniques d’évènements culturels. Cette année-là, je fêtais mes 30 ans de mariage et je voulais offrir un cadeau symbolique à mon cher et tendre… C’est ainsi que j’ai écrit ma première chanson. Enfin, en décembre 2019, je monte sur scène et déclame mon premier slam… Le premier d’une longue série !

Quelle étape vous a paru la plus facile et celle qui vous a paru la plus difficile lors de l’écriture de votre livre ?

Au départ, je ne pensais pas écrire un livre. Écrire était juste un exutoire par rapport aux incohérences qui ont eu cours durant ces deux années Covid. Les coucher sur papier m’ont permis de garder un équilibre. Lorsque l’occasion se présentait, je partageais ces textes sur scène. Là, j’ai eu pas mal de retours positifs. Les gens me disaient que mes mots leur faisaient du bien, qu’il était important de dire tout haut ce que beaucoup pensaient tout bas. C’est ainsi que l’idée du recueil à germer dans ma tête avec l’envie de laisser une trace de cette période inédite. J’avais de la matière… beaucoup de matière, mais comment la partager ? Je ne voyais pas comment agencer les textes, où démarrer, où s’arrêter… C’est à la naissance de mon petit-fils que la pièce est tombée et tout s’est enchainé très vite. Je voulais un livre mêlant les arts : on y trouve des illustrations ainsi qu’une série de QR codes vous envoyant vers 11 textes enregistrés en guitare-voix. En six mois, tout a été bouclé ! 

Aimez-vous lire ? Beaucoup de gens croient qu’il faut beaucoup lire pour écrire. Qu’en pensez-vous ? 

J’adore lire en silence… Lire, c’est voyager dans ma tête. Depuis toute petite, je deviens un personnage de chaque roman que je lis. Tous mes sens sont en éveil ! D’ailleurs, il est très rare que j’apprécie un film dont j’ai lu le livre. Les scénarios sont souvent très éloignés de mes interprétations, de mes ressentis. Mais je ne lis pas que des romans, je suis ouverte à tous styles et j’ai souvent deux, trois, ou encore quatre livres commencés ! Toujours en recherche, je lis énormément pour mon travail qui touche plein de domaines différents.

Avez-vous d’autres projets de livre(s) en cours (suite, nouvelle saga, etc.) ? 

Actuellement, je travaille sur de nouvelles chansons. J’ai dû mal à me projeter. Souvent les choses murissent dans ma tête et puis tout sort d’un coup ! Comme j’ai beaucoup de passions, ce n’est pas toujours facile de choisir. Alors, je me laisse porter par l’intuition du moment. Cependant, je continue à écrire des slams que je présente régulièrement sur scène.

Comment faites-vous votre promotion ? (Réseaux sociaux, presse, salons et foires du livre, démarchage dans les points de vente, etc.)

C’est ma première publication, donc je suis une novice ! Dans un premier temps, je vais utiliser les réseaux sociaux, puis j’irai trouver l’un ou l’autre libraire et je contacterai des médias alternatifs. J’aimerais également partager son contenu sur scène… Mais là, ça mature toujours !

Quels conseils ou astuces donneriez-vous à un auteur qui souhaite publier un livre ?

De foncer… La vie est trop courte pour ne pas vivre ses rêves ! D’écouter son cœur et de croire en son projet. Quant à ce qui touche à la « technique », je n’ai pas les compétences pour donner des conseils. Si, il y a une chose qui m’est importante quand j’écris : les mots doivent « chanter juste ». Dans ma tête, une mélodie se met en place, un rythme s’imprime !

Comment avez-vous découvert Le Livre en papier ?

J’ai plusieurs connaissances qui ont publié un livre chez vous.

Pourquoi avoir choisi l’auto-édition avec Le Livre en papier ?

Comme ce livre touche à une période qui vient de se terminer, je ressentais un besoin urgent de le publier afin de pouvoir tourner la page de ces deux années Covid !  Or, être publié pour la première fois relève du parcours du combattant et je n’avais pas cette patience. De nature créative, j’avais également l’envie de proposer un concept différent où je garderais la main mise sur toutes les étapes du projet. Par ailleurs, les échos positifs et la philosophie développée au sein du Livre en Papier m’ont incitée à poser ce choix.

Comment décririez-vous cette expérience ?

C’est une expérience très riche ! Comme je l’ai écrit au début de mon livre : « Ceci n’est pas qu’un livre ! » C’est une alchimie entre un guitariste, un illustrateur, un ingénieur du son et un écrivain. Il a fallu choisir les textes à enregistrer, composer la musique, travailler les arrangements musique-voix, illustrer, mettre en page… Et bientôt, promouvoir tout ce travail…

Si c’était à refaire, que changeriez-vous ?

Rien, juste vous remercier pour les conseils et le temps que vous m’avez consacrés. Que du bonheur !

Recherches connexes : Cécile Bottonpublier livreécrire un livre

« Retour aux articles